Ce sont bien des choses qui font la quintessence de mon existence : me réveiller, ouvrir la verrière, entendre des oiseaux, être légèrement éblouie par la lumière, toucher la rosée sur les brins d'herbes folles et me sentir libre d'organiser mon temps. Apprécier le moelleux des oreilles du chien sous mes paumes, sortir de la douche au petit soir, enfiler des habits fluides, laisser les derniers rayons m'effleurer les épaules, et voir le coucher du soleil côtoyer la lune naissante. 

2015-08-04--15

 

Une tomate coeur de boeuf :

2015-08-04--16

 

Un après-midi, je me suis retrouvée avec toute une meute à garder : la blanche Choupette et la noire Calie, ainsi que leur petite maîtresse Lana, sont venues jouer avec Gibson. 

2015-08-05--10

2015-08-05--10

2015-08-05--12

2015-08-05--12

2015-08-07--12

 

J'ai aussi eu la chance d'avoir la visite d'Eli qui m'avait manqué fort. - Elle est l'auteur de certaines des photos ci-dessous. - 
On a exploré, on s'est baignées, bref, on s'est retrouvées, et ça fait du bien, quand la vie d'adulte et de travail vous sépare par les kilomètres. 

2015-08-07--12

2015-08-07--13

2015-08-07--16

2015-08-07--19

 

Une coeur de boeuf mûre. J'admire l'intérieur qui est sans commune mesure avec les tomates du supermarché, creuses à moitié.

2015-08-09--11

2015-08-21--20

 

Vue depuis la salle de bain quand je prends ma douche, pendant laquelle j'aime beaucoup laisser la fenêtre ouverte les jours chauds. J'ai l'impression de me doucher dehors  : 

2015-08-30--09

2015-08-27--17